jeudi 23 septembre 2010

Présentations

Commentez

Je me suis un peu cassé la tête pour savoir si oui ou non il fallait que je rédige un premier billet de blog. Une sorte de préambule, vous voyez ? Ou si au contraire, j'attaquais tout de go dans le sujet.
Et puis j'ai tranché pour une petite explication de texte. Vous saurez, vous, ainsi à quoi et à qui vous avez à faire. Et moi ça me laissera une trace de ce que je comptais faire de ce blog à ses origines.


Pourquoi ce blog ?
Je suis de près l'actualité de la plateforme depuis l'annonce de ce qu'on appelait alors le futur "Gphone".
Rappelez vous... Novembre 2007
 

S. Brin et Steve Horowitz annoncent la disponibilité du SDK d'Android

Une plateforme ouverte dès lors à tous les développeurs et à la croissance promise exponentielle. On a souvent reproché son immaturité, ses défauts techniques, son manque d'applications, la comparant sans cesse à celle d'Apple.
Héritant d'un certain esprit libriste, des milliers d'applications -plus bidouillables et souvent moins mercantiles que celles proposées par son homologue- ont vues le jour. Les développeurs à l'écoute de leurs utilisateurs ont affiné et proposé des solutions différentes, intégré les API google à la perfection...  Pour le bonheur des professionnels de l'information.
Quel chercheur d'information est capable aujourd'hui de dire qu'il n'utilise aucun produit de la firme de Mountain View ?

Découvrir les produits 
Sur une même problématique Android propose diverses solutions; satisfaisantes ou beaucoup moins, gratuites ou payantes, redondantes ou complémentaires. Ce blog me permettra de vous faire partager mes découvertes et de m'enrichir des vôtres. D'explorer ensemble différentes utilisations.

Mise à jour du contenu
Je ne m'engage pas sur une fréquence de mise à jour régulière, néanmoins je vous invite à suivre le profil twitter @androidoc ci-dessus dans lequel je partagerai fréquemment mes découvertes et bien sûr, pour ne rien rater , n'hésitez pas à suivre le fil Rss.
One way par Bruce Berrien (Flickr)

Alors vous me suivez ?